La Validation des Acquis de l’Expérience

Toute personne pouvant justifier d’au moins une année d’exercice en tant que musicien intervenant à l’école élémentaire et pré-élémentaire, sur le temps scolaire, en partenariat avec les équipes enseignantes de l’Éducation Nationale (activités salariées, non salariées ou bénévoles), peut candidater à l’obtention du DUMI par Validation d’Acquis.

Cette expérience doit représenter l’équivalent d’une année à temps plein (20h hebdomadaires en durée cumulée : l’activité peut avoir été réalisée à temps plein ou à temps partiel, de manière continue ou discontinue)

Les stages et périodes de formation en milieu professionnel ne sont pas comptabilisés.

Cliquez sur l’image pour télécharger la brochure

Objectifs

Obtenir une certification, faire reconnaître ses compétences

Faciliter l'accès à un emploi en tant que Musicien intervenant ou obtenir une promotion

Être détenteur d'un diplôme de niveau bac +3 permettant une poursuite d'études en Master

Déroulement de la VAE

La procédure de VAE s’articule en différentes étapes :

Examen de recevabilité

S’il satisfait aux conditions énoncées ci-dessus, le candidat doit alors constituer un dossier de recevabilité.

En voici les étapes et le contenu :

1. Rédaction d’une lettre de motivation et d’un C.V.

Accompagner ces documents d’une note détaillant le parcours professionnel du candidat en tant que musicien intervenant : volumes d’heures, lieux et classes concernées, statut(s).

Le dossier est à envoyer au CFMI à : contact.cfmi@u-psud.fr

Afin d’être informé et orienté selon son cas particulier, le candidat prend contact avec Aurélie REYBIER (équipe de direction du CFMI), qui étudiera avec lui la faisabilité pédagogique de son projet : aurelie.reybier@u-psud.fr

2. Réalisation de vidéos présentant trois interventions à l’école

Le candidat transmet au CFMI les vidéos de trois de ses séances d’éducation musicale menées en école élémentaire :

Une séance « apprentissage d’une nouvelle chanson »durée : 45 minutes
Une séance « écoute et invention » (articulant des temps d’écoute et de création musicale avec les enfants) – durée : 45 minutes
Une séance « approfondissement d’une chanson déjà connue » (dans laquelle les compétences du candidat en direction de choeur – et notamment sa gestique – seront à mettre en valeur) – durée : 30 minutes

Ces séances seront filmées en plan large et fixe, sans montage, en veillant à la qualité du son et de l’image.

Les fichiers vidéo sont à transmettre (par mail, DVD ou clef USB) à :

    • contact.cfmi@u-psud.fr et en copie à soline.chassine@u-psud.fr
    • ou par courrier à :

CFMI Île-de-France
Université Paris-Sud, bât. 498
1 rue Hector Berlioz
91400 Orsay

et en copie à :
Université Paris-Sud, bât. 490
Pôle VAE – Mme Soline CHASSINE
Rue Hector Berlioz
91400 Orsay

Après examen de son dossier, le candidat est reçu par l’équipe de direction du CFMI qui donne un retour pédagogique et lui confirme ou non la recevabilité de sa demande.

Poisson musicien

Contractualisation

Si l’avis est positif, des conseils sont donnés au candidat sur la poursuite de sa démarche, avec des précisions sur les étapes à venir, sur l’accompagnement par le CFMI et sur les financements mobilisables. Si nécessaire, un complément de formation pourra lui être proposé dans le cadre des cours au CFMI.

Suite à cet entretien, le candidat dont la demande a été jugée recevable confirme ou non son engagement dans la démarche de VAE.

Il prend alors impérativement contact avec Soline CHASSINE (référente VAE de l’université Paris-Sud), qui le renseignera sur les aspects administratifs (inscription, règlement, contractualisation) : soline.chassine@u-psud.fr

La démarche d’accompagnement pédagogique dure 10 mois à compter de la date de validation du financement.

La date limite pour la contractualisation est fixée au 30 novembre 2018 pour l’année universitaire 2018-2019.

Le passage du DUMI doit se dérouler avant le 31 novembre pour un financement sur l’année en cours (exemple pour un financement sur 2017-2018 : le DUMI peut avoir lieu sur l’année 2017 et sur l’année 2018 jusqu’au 31 novembre).

Engagement dans la Validation des Acquis de l’Expérience

Rédaction d’un mémoire

Rédaction d’un mémoire (30 pages environ) décrivant de manière synthétique les pratiques professionnelles et les orientations pédagogiques du candidat dans les différents domaines de l’éducation musicale (pratiques vocales et instrumentales, pratiques d’écoute et d’invention/improvisation, création d’instruments ou de corps sonores, conception et réalisation de projets artistiques pour et avec des enfants, collaboration avec les professionnels de l’Éducation Nationale etc.)

Un accompagnement méthodologique est assuré par le CFMI.

Visite-conseil d’un formateur CFMI sur le terrain

Le candidat accueille sur son lieu de travail un formateur CFMI qui observe trois séances puis le conseille et rédige un compte-rendu détaillé des points forts et des points de vigilance à observer.

Cet accompagnement pédagogique personnalisé prend aussi en compte le mémoire du candidat (cf. ci-dessus) ainsi que ses séances filmées. Il vise à préparer au mieux la mise en situation pédagogique terminale devant jury.

Mise en situation pédagogique devant un jury

Dans une école élémentaire de son choix, le candidat assure trois séances d’éducation musicale devant jury. Ces séances sont suivies d’un entretien.

Le jury est composé de :
• Trois représentants du CFMI Île-de-France (dont le président de jury)
• Un professionnel issu du ministère de l’Éducation Nationale
• Un professionnel issu du ministère de la Culture
• Présence possible d’un responsable du service VAE

Décision du jury

Le jury se prononce le jour même sur la base du mémoire, des mises en situation et de l’entretien.

Il peut attribuer au candidat :

1 – La validation totale du DUMI

Le candidat devient titulaire du Diplôme d’Université de Musicien Intervenant.

2 – La validation partielle du DUMI

Seuls certains blocs de compétences sont validés ; le jury indique alors au candidat comment obtenir les blocs manquants pour valider le diplôme intégralement (par exemple : suivre des compléments de formation au CFMI).

3 – Aucune validation

En cas de validation partielle ou nulle, le candidat peut se voir proposer d’intégrer la formation du CFMI Île-de-France, en étant possiblement dispensé de certains modules.